Quel matériel informatique j’utilise pour stocker mes photos

Ce n’est pas le premier article que je rédige sur ce thème. Il y a presque un an, je vous décrivais ma manière de faire, directement dépendante de mon matériel informatique de l’époque et de celui que j’envisageais d’acheter. 10 mois plus tard, ce matériel a changé, mon anticipation sur cette évolution s’est révélée plutôt judicieuse sur les machines que j’allais prendre. Mais avec la pratique, je me rends compte qu’il m’a fallu revoir certaines choses pour optimiser à la fois mes possibilités et mon espace de travail.

Le matériel a changé

Mon MacBook Pro 15 a laissé place à un iMac 27 et un MacBook Air 13. L’iMac est ma machine de travail principale et contient ma bibliothèque Lightroom de production, le MBA m’accompagne un peu partout et me sers de machine de secours. Ca fonctionne très bien comme duo.
Le hic me direz vous ? Il est double ! L’encombrement de tous ces cables USB, notamment ceux des disques durs externes dédiées aux Time Machine. Et puis surtout l’incapacité de pouvoir travailler avec ma bibliothèque de production depuis le MBA et donc le temps que je passais à exporter des catalogues depuis l’iMac vers le MBA. Oui, ça m’arrive souvent de travailler sur le MBA. Je n’y fais pas de post-traitement, mais je peux y faire du tri, des sélections de photo ou encore préparer des articles pour le blog; et si je peux, je profite de mes déplacements en train pour le faire. J’ajoute que je me suis retrouvé au chomage technique pendant 5 jours quand j’ai ramené mon iMac pour un SAV. Ma priorité était donc de mettre ma bibliothèque sur un HDD externe.

Ce que j’ai fait

Sans bouleverser ma routine de travail, je me suis adapté.

Déjà, j’ai remplacé les HDD Time Machine par une Time Capsule. Pourquoi une Time Capsule et pas un NAS ? D’abord, c’est dédié donc très simple à mettre en place; je n’avais aucune envie de me prendre la tête à paramétrer tout un tas de trucs dont je n’ai pas l’utilité. En plus, ça me transmet du WiFi norme A/C qui me donne accès à un débit internet supérieur. Enfin, en terme de prix, je m’en suis plutôt bien sorti en toruvant une 3To sur le Refurb Apple.

J’ai acheté un HDD externe. Je voulais du rapide mais pas forcément une grosse capacité car il ne contiendrait que ma bibliothèque de production (environ 1To). J’ai décidé d’opter pour un Western Digital Velociraptor Duo Thunderbolt de 2x1To que j’utilises en RAID 0 afin d’exploiter à fond les vitesses en écriture et en lecture. Les disques Velociraptor tournent en effet à 10 000 tours/min.

Ci dessous, les vitesses écriture et en lecture sur mon iMac Fusion Drive, un SSD Samsung 128 GB 840 Pro dans un dock USB3 et le WD My Book Velociraptor en Raid 0.

fusion Drive iMac 27

iMac Fusion DriveSSD

SSD Dock USB3

Samsung 128 GB 840 Pro dans un dock USB3

WD Thunderbolt

WD My Book Velociraptor en Raid 0

Mais pourquoi du Thunderbolt et pas de l’USB3

Mon point de vue sur le thunderbolt n’a pas changé : c’est cher, et pas forcément utile. En fait, comme je l’ai déjà écrit, ce n’est utile que si on cumule les vitesses des disques durs en utilisant soit le chaînage, soit le RAID0. Et c’est ce que j’ai décidé de faire : du RAID 0. Je profite ainsi d’un disque dur externe proposant des vitesses ahurissantes, de l’instantané, que je peux brancher sur mon iMac ou sur mon MBA très facilement. En plus, ça me libère un port USB3.
Et puis je dois avouer que j’ai désormais des réserves sur les vitesses de transfert en USB3. Je suis loin d’avoir pu atteindre les débits annoncés, même en branchant un SSD sur mon dock USB3.

Le Western Digital My Book Duo Velociraptor

Loin de moi l’envie de faire une review sur ce matériel ici, mais simplement quelques mots pour expliquer ce choix.
Après avoir comparé les différentes possibilités en terme de RAID Thunderbolt, Western Digital est ressorti en tête pour plusieurs raisons.

D’abord, et c’est une chose à mon avis importante, on a la possibilité de changer les disques durs sans faire sauter la garantie, contrairement à LaCie. Utile si un jour on décide de mettre des disques de plus grandes capacités.

Ensuite, si le My Book classique propose des disques lents à 5400 Tours/Min – ce qui en passant est un peu limite – Western Digital est le seul à proposer du très très rapide, presque aussi rapide (plus ?) que du SSD en l’occurrence par l’intermédiaire des Velociraptors à 10000 Tours/min.

Enfin, la finition m’a fait me tourner vers WD. Ce n’est non pas l’aspect, mais le simple fait que la diode bleu énorme sur la face avant des LaCie est vraiment dérangeante, là ou WD ne laisse qu’une toute petite diode pour indiquer sa mise sous tension. Il existe d’autre solution, mais les prix sont simplement prohibitifs, vraiment !

Ma routine est donc

Presque inchangée. Désormais, j’importe mes photos directement dans mon WD Duo et je lance une Time Machine que j’ai pris le soin de paramètrer pour qu’elle inclut le WD Duo. Ensuite, c’est inchangé. Mon HDD USB3 RAID 1 est toujours là pour les archives, et j’en fais des sauvegardes sur un disque dur via un dock USB3.

J’aimerai être en mesure de pouvoir faire des sauvegardes distantes, mais les solutions proposées actuellement ne me semble soit pas suffisante en terme de capacité, soit vraiment chères. Peut être envisager une sauvegarde distante sur un NAS placé chez un autre membre de la famille ? J’avoue que je ne sais pas trop encore.

Enfin, je dois avouer que prendre un second My Book  avec une grosse capacité cette fois et l’utiliser en RAID 1 pour mes archives est vraiment très tentant. Comme quoi, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

Une fois encore, je ne cherche pas à faire l’apologie ni d’une marque, ni d’une norme. Je me contente de dire ce qui fonctionne pour moi te je suis tout à fait disposé à en débattre intelligemment.

3 commentaires

  1. WARLET dit :

    Merci pour le retour d’expérience, c’est très intéressant de savoir quelle solution tu as « enfin » trouvé.
    Ce velociraptor m’a l’air très sympa effectivement, ayant quasiment la même config que toi : Time capsule – iMac – MBP – 2DD de 2tO, ça me conforte et je pense que le vélociraptor fera bientôt parti su voyage ! ;)
    Merci encore pour ton partage !

    • Willy Brousse dit :

      C’est en effet très confortable pour passer d’un ordinateur à l’autre. C’est plutôt silencieux (sauf au lancement) et quand on va chercher la bibliothèque dessus, on ne voit pas la différence avec un SSD interne en terme de temps d’accès en écriture comme en lecture (même si en théorie, le SSD est plus rapide)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Toutes les photos et les textes présentes sur ce site internet ne sont pas libres de droits - Copyright © Willy Brousse

Theme by Peaxl, Adapted by MySelf, Powered by WordPress & Hosted by Planethoster